Top vinyles pour cet automne 2021.

Dernière mise à jour : 28 oct. 2021

Cette rentrée 2021 reprend des allures de saison culturelle pleine comme on n'en avait pas connu l'an passé. Quel plaisir de retrouver un agenda où les sorties se bousculent, où les amateurs de musique se précipitent chez les disquaires pour faire leurs emplettes sonores. Attention, en raison de problématiques de pressage de plus en plus aiguës, certaines références ne sortent pas simultanément en CD et en vinyle, ou sont parfois décalées. Soyez vigilants et réactifs, les pressages, sans être forcément limités, sont souvent rupturistes.

Parmi les nombreuses publications, voici une sélection qui pourra nourrir votre juke-box !



Pop-Rock/Electro/Soul



The Current Joys : entre mélancolie et nervosité, le groupe anglais signe un album aux tonalités parfaites pour ce début d'automne.



The Upper Wilds : dans la lignée des Fontaines D.C., The Shame ou Dry Cleaning, une alliance d'énergie punky et de mélodies qui trottent dans la tête.





José Gonzalez : un folk dépouillé et prenant, une voix délicatement voilée sur des mélodies soyeuses.


Lucy Dacus : elle signe un album entre folk et pop, quelque part dans la lignée de Sharon Van Etten.



Peter Von Poehl : le chanteur belge nous régale encore d'un album folk intimiste où les arrangements empruntent à la pop anglaise et les thèmes à une vie quotidienne croisée d'absurde.




John Grant réussit sur cet album la fusion de ses influences rock et pop (du côté de chez The National) et son amour immodéré pour le dancefloor. Sans jamais tomber dans la facilité ni l'éparpillement, il réussit à alterner les plaisirs sans nous perdre.



DJ Seinfeld : une musique électro superbement maîtrisée dans l'écriture et dans le traitement sonore, quelque part dans la lignée de Moderat et Whomadewho, avec une touche de funk.



Durand Jones fait partie de cette nouvelle vague soul-funk émergée depuis 15 ans dans la lignée des labels Colemine et Dap-Tone. Un album bourré d'énergie et de tubes !



Lindsay Buckingham : l'éminence grise du Fleetwood Mac de 1975 à 2005, guitariste-chanteur-ingénieur du son de génie, revient avec un album gorgé de chansons nerveuses et de ballades rêveuses.





France



Yan Wagner offre un album alternant électro douce et chanson française dans la tonalitéd'artistes comme Daho, Dalcan ou Dominique A.



Yann Tiersen continue d'offrir des vignettes instrumentales qui évoquent des paysages extérieurs sauvages et des paysages intérieurs apaisés. Et vice-versa.



Malik Djoudi réinvente la chanson française en conservant le patrimoine textuel riche de poésie et d'expérience qu'il transcende par une musique synthétique digne des pistes de danse !





Emily Loizeau continue à offrir un univers singulier hérité de ses origines anglaises (ici, une reprise de Lennon) et françaises.



Burns On A Wire : l'excellent groupe français H-Burns reprend les titres de Leonard Cohen et invite quelques amis à participer à cet hommage au poète canadien : Kevin Morby, Lou Doillon et Bertrand Belin se glissent a merveille dans les mots de Lenny.



The Limiñanas/Laurent Garnier : quel excellente idée ! Le garage rock des Limiñanas boosté par les machines du DJ pionnier. Résultat : une musique roborative évoquant les grandes heures de Neu ! Avec encore du Bertrand Belin dedans…



Compilation Wizz 4 : ornée une fois de plus d'une pochette BD superbe, cette compilation de morceaux français pop-psyché du tournant des 70’s est un régal.



Rodolphe Burger/Erik Marchand : le rocker alsacien et le chanteur breton unissent à nouveau leurs forces pour créer un hybride époustouflant dans son alliance de modernité et de tradition.



Jazz/World



Pat Metheny, après des années d'albums solos et acoustiques, revient à la formule groupe électrique. Un régal ouvert par un monstrueux nouveau premier morceau de près de 15 minutes suivi de reprises magnifiées.



Slowly Rolling Camera : un clavier, un batteur et un « sound designer », épaulés parfois par le saxo de Chris Potter, créent un album aux sonorités modernes sur une trame jazz cool assez classique. Fluide et rythmé à la fois.




Reis/Demuth/Wiltgen : un trio luxembourgeois comme on les aime, réinventant l'interaction piano/basse/batterie à la manière des e.s.t., des Rymden, des Tingvall trio.



Thomas de Pourquery & Supersonic continuent d'explorer le jazz psychédélique et spatial, dans la lignée de leur hommage à Sun Râ. Un jazz foisonnant où la rythmique roborative et inventive propulse les cuivres et les claviers vers l'infini (et au-delà !) comme un générique de Star Trek sous acide.



Ray Lema/Laurent De Wilde ou comment deux pianistes interagissent sans se marcher sur les doigts, en inventant sans cesse à partir de thèmes originaux ou inspirés de leurs cultures propres. Passionnant.



Theo Croker, à la façon de Kamasi Washington, Ambrose Akinmusire ou Christian Scott, le trompettiste fusionne les musiques américaines dans un creuset d'une richesse impressionnante à l'oreille et pourtant toujours fluide et groovy.




Kenny Garrett : comme l'annonce la pochette qui renvoie à l'artwork d'un album de Roy Hargrove qui célébrait la fusion du jazz et du rap, Kenny Garrett rend hommage au trompettiste et se lance dans une exploration des musiques soul, funk et rap actuelles mais au travers d'une trame musicale où le jazz reste l'élément majeur. Jamais la musique ne lui échappe, toujours elle le transcende.


Maryam, Beijan et Keyvan Chemirani, Sylvain Barou : le mariage des instruments celtiques et des percussions et voix iraniennes créent une ambiance envoûtante, propice à l'abandon (amoureux ou musical).




Niels Petter Molvaer, toujours sur la brèche de l'électro-jazz, signe un nouvel album aux confins du drum'n'bass et des sons spatiaux de sa trompette davisienne.



« Buena Vista Social Club » : le chef d'œuvre réalisé par Ry Cooder avec la vieille garde des chanteurs et musiciens cubains (Omara Portuendo, Ibrahim Ferrer, Compay Segundo etc.) vient d'ètre réédité avec des inédits et un mastering exceptionnel. Un indispensable !


Bonne écoute ! Keep spinning !



87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout